project management
Entreprenariat & Commerce

Gestion de projet : pourquoi adopter le PLM ? 

Mener à bien un projet requiert, en général, un outil de gestion qui va aider le Chef de projet à mieux manager son équipe et à mieux planifier le projet. Le PLM est un logiciel très apprécié pour gérer l’information et le progrès de la réalisation d’un produit dans chaque étape. Le PLM se focalise sur le produit, depuis sa conception à sa réalisation. Les logiciels PLM sont plus qu’essentiels pour permettre à chaque département d’avoir une vue sur le produit selon le domaine dans lequel il opère. Sûrement, adopter le PLM est bénéfique, mais quelles en sont les raisons ?

Sommaire

Qu’est-ce que le PLM ?

Le PLM ou Product Lifecycle Management, dont la traduction en français est « la gestion d’un cycle de vie d’un projet », est un outil digital composé d’un ensemble de processus, d’un assortiment de technologies et de logiciels qui permet de gérer le cycle de vie d’un produit. Le cycle de vie d’un produit est composé de 4 étapes, à savoir :

  • La conception
  • Le développement
  • La production et la fabrication
  • Les services, ceux de la mise en vente et de l’utilisation

Le PLM est un moyen pour centraliser les données et les documents qui sont rattachés au produit. Chaque acteur et chaque département y a accès, selon son rôle dans l’élaboration ou dans l’usage du produit.

Quelles sont les raisons de faire appel au PLM ?

L’utilisation de logiciels PLM propose plusieurs atouts pour mieux gérer le cycle de vie d’un produit. Grâce à ses rôles permettant d’organiser l’information et les documents concernant le produit, et le projet également, le PLM offre plusieurs avantages.

Pour adapter l’outil à des besoins précis

Le PLM est opérationnel pour chaque acteur, qu’importe son département, mais également du fournisseur et du prestataire qui travaillent sur le même produit. Le PLM permet alors de classer les données, de les indexer et de suivre les informations selon les besoins de chaque intervenant et selon les besoins métier de chacun.

Pour avoir l’information exacte

Il se pourrait que le produit subisse des modifications sur certaines informations, ou certaines données pourraient se perdre au cours du cycle de vie du produit. Le PLM permet de garder la trace de toutes modifications et de chaque évolution du produit. Cet outil permet également de « filtrer » les résultats en affinant la recherche d’information. Le PLM est aussi un moyen permettant de remonter sur les informations en temps réel.

Lire  Chauffeur de Taxi : comptabilité et fiscalité, ce qu'il faut savoir

Pour mieux manager l’activité

Piloter l’activité en ayant une vision globale du projet jusqu’aux moindres détails est aussi un avantage de l’utilisation d’un PLM. En pilotant chaque activité, on pourra mieux gérer également le budget et les autres ressources destinés au projet. Le PLM a une grande capacité à réduire le temps de développement du produit en rendant le processus automatique et les méthodes tout à fait homogènes.

Pour mieux gérer les modifications

Des modifications pourraient survenir lors du cycle de vie d’un produit, et il est évident de savoir gérer ces évolutions en sécurisant toute la chaîne de production, depuis la conception à la réalisation. Le PLM permet ainsi de faire face à différentes modifications tout au long du déroulement du projet et de les gérer selon leur nature, en l’occurrence :

  • Les demandes de modification ou Change Request
  • Les ordres de modifications ou Change Order
  • Les actions de modification ou Change Action.

Les modifications pouvant toucher tous les acteurs tous les niveaux de la chaîne, de la conception à l’achèvement du projet, au niveau de la fabrication au secteur du budget, le PLM permet de les évaluer avec une certaine précision.

Pour optimiser l’accès entre les services

Le PLM a également l’avantage d’ouvrir l’accès aux informations à tous les acteurs de l’entreprise, ainsi que les autres protagonistes auxquels le produit est destiné. Que ce soit le concepteur, le testeur de qualité, l’agent de maintenance ou l’acheteur, les données peuvent leur être accessibles. Un tel accès réduirait ainsi la perte de temps et les erreurs, comme aucune demande à accéder aux données n’est plus requise.

Pour suggérer une ouverture vers l’extérieur

Si le PLM arrive à décloisonner les services de l’entreprise, il peut aussi travailler dans ce sens en s’ouvrant vers l’extérieur. Il est possible de :

  • Avoir accès aux informations partout dans le monde pour les acteurs nomades
  • Consulter certaines données quand il s’agit de sous-traitants
  • Revenir sur certains renseignements concernant le produit, effectuer des demandes sur l’évolution du produit ou soumettre une commande de pièces de rechange.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *